La créativité sans modération

Tu le sais c’est la tagline de mon site, et  je te l’ai déjà dit une demi-douzaine de fois, je suis passionnée par la créativité, la création, l’art et tout ce qui s’y rapporte.

Tristement, je me suis souvent fait dire que je n’étais pas créative. Tellement que j’ai fini par m’en convaincre moi-même. À 20 ans, j’ai suivi une année préparatoire dans une grande école de graphisme parisienne. La meilleure me disait-on. Et j’ai échoué. Par manque de travail certainement, mais aussi parce qu’un professeur aux drôles de méthodes très françaises orientées renforcement négatif, m’avait convaincue que je n’avais aucun talent. Tu te souviens de cette petite phrase sur tous tes bulletins «peut mieux faire». La pauvre gamine insécure que j’étais s’est effondrée et est partie essayer autre chose. Bref je ne m’étendrai pas sur la suite, si ce n’est que bien des années plus tard, les circonstances m’ont amenée à reconsidérer la créativité comme une option. J’ai donc repris des études tardives en graphisme et en illustration et je les ai réussies! Et toc dans les dents monsieur le professeur grincheux!

Garde ton coeur d’enfant

«Chaque enfant est un artiste. Le problème, c’est de rester artiste lorsqu’on grandit» Pablo Picasso

Picasso l’a bien dit et c’est ma conviction: nous sommes tous créatifs. Le génie des enfants n’est pas une invention. Ce n’est pas juste parce qu’on les aimes qu’on accroche leurs oeuvres sur nos murs. C’est aussi parce que certaines de ces oeuvres sont tout simplement géniales. Pour retrouver notre créativité, notre génie d’enfant nous devons retrouver l’enfant qui est en nous. Mais pour cela il faut s’en donner la permission. C’est exactement le but du journal créatif (Art journaling). C’est comme un journal intime mais qui mélange dessin, collage et écriture. Le principe est simple, il s’agit de mettre sur une page, de la couleur, des formes et des mots sans trop y réfléchir. Que ce soit pour 10 mn ou pour 2 heures, tous les matins ou une fois par semaine.

Que tu aies besoin d’exprimer quelque chose ou simplement de t’amuser, c’est une lieu qui t’appartient, tu n’as pas besoin de le partager avec qui que ce soit. Cela-dit si ça te tente, je t’y encourage. Je te fais grâce du couplet sur ton moi intérieur, ce n’est pas mon truc mais alors pas du tout. Je te dis juste que dans ce carnet, tu peux y mettre ce que tu veux, personne n’est là pour te juger, et surtout pas toi-même. Et le plus important n’est pas le résultat mais le processus.

La créativité et le jeu dans le processus plus que dans le résultat.

Permet moi maintenant de partager avec toi un des processus que j’utilise pour faire une page de journal.

1- Choisis une forme que tu aimes. N’importe laquelle. Un carré, une spirale, un rond, et dessine la sur ta page.

2- À l’Intérieur de cette forme, écrit ce que tu veux et dans le sens que tu veux. Ce qui t’inspire sur le moment, ce que tu aimes, ce qui te fâche, te fait rire ou réfléchir, ou tout simplement que tu aimes ta grand-mère. Encore une fois cela t’appartient. C’est juste de l’écriture automatique pas le prix Goncourt ok?

3- Ajoute ensuite des tâches de couleur sur ton texte avec les doigts ou avec un gros pinceau si tu veux préserver ta manucure.

4- Choisis ensuite un sujet qui symbolise quelque chose d’important pour toi quelque chose qui a une forte signification. Pour moi c’est l’éléphant, mon animal fétiche, celui qui représente la sagesse et la force, les deux qualités auxquelles j’aspire…. La route est longue!!

5- Dessine ton symbole par dessus le fond de couleur que tu viens de faire. N’oublie pas ton coeur d’enfant quand tu dessines. Et même si ce n’est pas parfait, on s’en fout, ce n’est pas ça qui compte.

6- Met de la couleur sur ton symbole. Utilise le médium de ton choix, que ce soit des crayons, des feutres, de l’aquarelle, de la peinture acrylique ou même tout mélangé. Bienvenu dans le merveilleux monde du mixed media. Tu peux coller, dessiner, peindre, coller des rubans ou ajouter des paillettes si tu veux et même écrire encore. Le but est de laisser aller ton imagination sans aucune arrière pensée.

Un moment juste pour toi

Quand tu auras terminé, plus personne ne lira le texte qui est écrit, mais toi tu sais qu’il est là et c’est le symbole que tu as dessiné par dessus qui lui donne toute sa substance. Le résultat est ce qu’il est, et tu ne seras probablement pas exposée dans un musée, quoique qui suis-je pour en décider. Mais en tout cas ce n’est pas le plus important. Ce qui compte c’est le processus, le bien-être, la joie que tu auras ressenti en le faisant, et la symbolique que tu y auras ajoutée. Par la suite tout ce que tu as à faire, c’est tourner la page et recommencer.

Alors, ce sera quoi ton symbole?

J’espère avoir pu t’inspirer pour remplir plein de carnets, et je te dis à jeudi prochain si tu le veux bien.

Que tu sois expert ou débutant, si tu veux en savoir un peu plus sur le sujet, je te propose d’aller voir l’atelier que J’ai créé sur Skillshare. Clique sur l’image et découvre comment créer deux pages de journal créatif, peut-être tes deux premières.

L'atelier journal créatif t'attend sur Skillshare.com. Clique sur l'image.

Verified by MonsterInsights